« La mobilisation et l’implication des adhérents ont permis d’enregistrer des progrès signicatifs. Ensemble relevons les dés à venir. »

Jean-Marie ACKAH – Président de la CGECI


Chers Membres de la CGECI, Chers Partenaires, Chères Amies, chers Amis,

L’année 2018 qui s’est achevée a été riche en réalisations, fruit du travail appréciable et remarquable abattu par l’ensemble des acteurs de notre Organisation, la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI).

Cette mobilisation et cette implication des adhérents ont fortement participé au rayonnement de la CGECI et ont permis à notre Organisation d’enregistrer des progrès significatifs, tant au niveau de son fonctionnement que dans la mise en œuvre des réformes et des innovations.

Chers adhérents, la CGECI s’est fixée pour mission, de contribuer à la promotion d’un Secteur Privé dynamique et compétitif en concertation avec le Gouvernement qui a fait du dialogue État/Secteur Privé un pilier important de sa stratégie de développement.

C’est donc à la satisfaction de tous que nous avons noté que l’année 2018 a été marquée par le renforcement de ce dialogue permettant à la CGECI d’adresser les préoccupations du Secteur Privé et d’obtenir des avancées notables pour ses adhérents et l’ensemble du Secteur Privé, notamment sur :

> Le réaménagement de l’annexe fiscale 2018, suite à la demande du Secteur Privé ;
> L’engagement du gouvernement à travers l’institution d’un programme de construction et d’accélération des champions nationaux ;
> La volonté confirmée du Gouvernement d’engager et de mener jusqu’à son terme, à l’horizon 2020, le processus de réforme fiscale ;

> La poursuite du remboursement de la dette intérieure;
> La prise en compte par le gouvernement des préoccupations du Secteur Privé, dans le cadre des rencontres du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé (CCESP).

C’est le lieu pour moi de remercier, au nom de l’ensemble des membres de la CGECI et de son Conseil d’Administration, les plus hautes autorités du pays avec à leur tête, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire et le Premier Ministre, Monsieur Amadou Gon COULIBALY ainsi que l’ensemble des membres du gouvernement pour l’oreille attentive qu’ils ont bien voulu accorder aux préoccupations du Secteur Privé Ivoirien. Egalement et surtout pour l’insigne honneur fait à la CGECI, de présider et d’être personnellement présents aux cérémonies officielles d’ouverture et de clôture de la CGECI ACADEMY 2018.

Nous avons pu, pendant deux jours, mobiliser les entreprises ivoiriennes autour des opportunités d’investissements dans

les secteurs industriels et contribuer à l’identification des leviers pour l’amélioration de la compétitivité industrielle de notre pays sur le thème « Cap sur l’industrialisation: un défi pour tous » en accord avec le Plan National de Développement (PND 2016-2020).

Toutefois, des défis importants restent à relever. Notamment :

> La poursuite des réformes liées à l’amélioration de l’environnement des affaires ;
> La poursuite de la mise en œuvre du programme des champions nationaux ;
> L’amélioration de la compétitivité des entreprises afin de leur permettre de conquérir des marchés au plan national voire continental ;

> La poursuite et la finalisation des réformes au niveau des zones industrielles afin de les rendre viables pour les entreprises qui y sont installées.

Au niveau de la CGECI, les défis majeurs qui restent à
relever pour les années à venir concernent principalement:

> La poursuite de l’amélioration des services à nos membres ;
> La diversification de nos offres de services pour parvenir à notre autonomie financière ;
> La consolidation des acquis et de la notoriété de notre organisation.

Je voudrais continuer à exhorter nos membres à davantage d’implication et les inviter à rester mobilisés autour de la CGECI. C’est à ce prix que la CGECI conservera son rayonnement sur l’environnement des affaires.

Je souhaite une excellente année aux membres adhérents dans leur ensemble, aux partenaires institutionnels, aux partenaires au développement, et à toute la communauté des affaires en Côte d’Ivoire.

Que cette nouvelle année voie la réalisation des projets initiés et apporte de nouvelles opportunités d’affaires aux entreprises afin qu’elles écrivent de nouvelles pages de leur histoire.

Au personnel de la CGECI, je formule des vœux de santé, d’épanouissement professionnel et personnel.

Bonne année 2019 !

Vive le Secteur Privé Ivoirien pour une Côte d’Ivoire prospère !

2014 alimenté par CGECI Crée par Masterspro

X